Rapport


ACTES DU FORUM MULTISECTORIEL

Trente-trois ans après son adoption et près de neuf ans après son amendement, la Constitution haïtienne de 1987 ne cesse d’alimenter les débats sur son applicabilité et la nécessité de la modifier ou la changer. Ces controverses se sont intensifiées au cours de ces derniers mois entre ceux qui voient dans la charte fondamentale, une source d’instabilité et de conflits entre les pouvoirs et ceux qui s’y attachent pour son caractère libéral et démocratique. Conscient de son rôle de médiation et de ses attributions consacrés par la loi, l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) a voulu, les 12 et 13 Août 2020, créer un espace d’échanges académiques et de « paroles libres » sur la constitution.