Rapport


DES DISCRIMINATIONS CONTRE LES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE DANS L’ADMINISTRATION PUBLIQUE EN HAÏTI

L’une des principales attributions de l’Office de la Protection du Citoyen (OPC) est de contribuer activement au processus de matérialisation des droits humains en faveur des catégories à besoins spéciaux. C’est dans ce contexte que l’URES a réalisé cette étude qui a pour objectif de vérifier le niveau d’application du quota légal des postes des Personnes à Mobilité Réduite (PMR) dans l’Administration publique et d’analyser les multiples discriminations contre elles en vue de contribuer à une meilleure protection en leur faveur.